Un peu de « géographie » orcamienne

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien ?

Chose promise, chose due, aujourd’hui, je vais essayer de vous donner un petit aperçu du monde d’Orcam à travers sa géographie et ses habitants. Pas d’inquiétude, cet article ne sera pas bien long et le moins ennuyeux possible ! Enfin, normalement…

Commençons par le côté « géo » ! Alors, il faut savoir que le monde d’Orcam est beaucoup moins vaste que la Terre. Il se résume – en fait – à trois grandes îles. Trois grandes îles qui correspondent d’ailleurs à trois royaumes (j’insisterai sur ce côté « géopolitique » – terme qui fait peur, je vous l’accorde – un peu plus tard) qui sont :

  • Le royaume d’Hériale (c’est là que je vis)
  • Le royaume d’Evarna
  • Le royaume de Min’Kaness.

Bon voilà en gros à quoi ça ressemble (alors, je vous arrête tout de suite, non je n’ai pas de petit frère ou de petite soeur et oui, je suis nulle en dessin)

Orcam (carte 1)

 

(La petite forme vaguement ovoïde que vous voyez au sud-ouest d’Hériale, correspond à une petite île qui fait partie intégrante de ce royaume puisqu’il s’agit de sa capitale, Hériali).

Personnellement, je ne connais que le royaume d’Hériale et je ne suis pas sûre que je puisse un jour découvrir les deux autres. Enfin si, peut-être celui de Min’Kaness, mais comme l’île toute entière a été frappée par une malédiction et qu’elle est de ce fait, complètement gelée, je n’y vois pas grand intérêt. Le ski peut-être, me direz-vous ? Enfin, étant donné que ce loisir est – comme qui dirait – inconnu sur Orcam et qu’en plus j’aime pas trop le froid… Bref, continuons.

Pour ce qui est de l’île d’Evarna, mon impossibilité à aller y faire un peu de tourisme est d’ordre légèrement différent. En effet, voyez-vous, si je posais ne serait-ce qu’un orteil sur Evarna (pas que moi d’ailleurs, mais également tous mes « compatriotes » du royaume d’Hériale), je risquerais :

  1. D’être arrêtée
  2. D’être tuée
  3. De causer une guerre entre les deux îles.

(Notez que ceci n’est pas un quizz, mais la liste de ce qui m’arriverait à coup sûr, dans l’ordre chronologique probable d’exécution).

Pour être plus claire, vous devez savoir que toutes relations entre ces deux îles ont été coupées suite aux relations extrêmement tendues (je vous expliquerai cela plus tard) des deux gouvernements. Pour éviter qu’une guerre éclate, Hériale et Evarna ont alors signé un traité interdisant toutes interactions entre les deux royaumes, de quelque nature que ce soit. Cela s’est passé il y a plusieurs siècles et à ma connaissance, ce traité n’a jamais été rompu.

Quoi qu’il en soit, tout ça pour dire qu’en fait, je vais surtout vous parler de l’île d’Hériale dans ce petit cours de géographie, car c’est la seule – vous l’aurez compris – que je connaisse vraiment. Quoique… J’imagine qu’il me reste, à moi aussi, pleins de choses à découvrir sur le royaume où je vis…

Du coup, en attendant, je vais déjà vous expliquer ce que je sais !

Alors, pour commencer, il faut déjà savoir que le royaume d’Hériale est lui-même divisé en cinq principautés, dont chacune est gouvernée par un prince, un chef de clan ou un conseil élu.

En fait, le royaume a un gouvernement de type fédéral (s’il fallait comparer avec les systèmes de gouvernement que nous avons sur Terre), et le roi d’Hériale est élu par les dirigeants de ces cinq principautés (tous les dix ans ; mandat non renouvelable). Son palais (et toutes les autres institutions royales) se trouve à Hériali (qui fait donc office de capitale fédérale => un peu comme Washington pour les États-Unis )

Ces cinq principautés sont les suivantes : Aëlia, Paat’Mafra, Hal’Justeï, Guilaro et Pa’Auro. Bien sûr (et parce que sinon ce serait trop simple) chacune d’entre elle à sa propre capital. Ainsi:

  • Aëlia a pour capitale Eliëval (c’est chez moi 🙂 )
  • Paat’Mafra a pour capitale Muko
  • Hal’Justeï a pour capitale Papeï
  • Guilaro a pour capitale Laguro
  • Pa’Auro a pour capitale Kobou

Allez, je vous remets une petite carte de mon cru pour que ce soit plus clair (enfin j’espère!)

Orcam (carte Hériale)

 

N’empêche, je la trouve plus réussie que l’autre non ? Enfin non, ne répondez pas…

Bon continuons.

Donc, cinq principautés constituent le royaume d’Hériale.

Et pourquoi cinq, me demanderez-vous ? Eh bien, l’explication est très simple : cinq principautés pour cinq Peuples.

Ouh la la ! Je vois vos têtes d’ici ! Mais ne vous inquiétez pas, je vais faire court. En fait, je vais juste me contenter de vous les citer et je pense que je ferai un article plus précis pour chacun d’entre eux, histoire d’être plus claire (et moins barbante).

Mais retenez déjà que les cinq Peuples qui peuplent – justement – le royaume d’Hériale sont :

  • Les Faës
  • Les Sorciers
  • Les Métaïrs
  • Les Fils de la Terre
  • Les Métis.

Et que chacun d’entre eux « gouverne » une partie du royaume.

Voilà pour aujourd’hui!

Sachez que le prochain article s’intéressera plus précisément aux Faës et à leur principauté, Aëlia. Parce que, si vous avez bien suivi, c’est sans doute celle que je connaisse le mieux !

En attendant, je vous laisse ingurgiter tout ça ! Et n’hésitez pas si vous avez des questions! (je suis réaliste, mes « cours » – aussi géniaux soient-ils hein – manquent peut-être – j’insiste sur le peut-être – de clarté) 🙂

Bises à vous et que l’Eau vous purifie (Oui, oui, je sais… cette formule de politesse « spéciale printemps » est plutôt bizarre. Mais bon, moi je me contente de vous la répéter. Loin de moi l’idée de juger ceux qui l’ont inventé !)

Liha.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :